lundi 7 novembre 2011

Terrot HST 1930



Les 350 latérales ont été le fer de lance chez Terrot de 1924 à 1955. A partir de 1924 , la marque dijonnaise choisit ses moteurs auprès de JAP. C'est deux ans après que la firme conçoit ses propres groupes propulseurs, les cotes du moteur anglais seront tout naturellement reprises : 70 x 90 mm.

L'année du krach boursier , la 100 000 ème Terrot est produite , la ligne des machines fait peau neuve , dorénavant le réservoir sera en selle . Cette même année , la 350 HST fait son apparition.


La HST ( le H désigne les  350 et ST  pour  standard) dispose d'un moteur  à soupapes latérales de 346 cm3 , le vilebrequin est monté sur roulement à billes  et bague en bronze coté distribution . La culasse  est non détachable du cylindre avec un bouchon en forme de presse citron. Il développe 9,3 cv à 4200 tr/mn.  Le mélange air / essence peut être assuré soit par un Amal ou un Gurtner M20D .






La pompe Gurtner Mikro à débit variable  fait place à une copie moderne de chez A2C2M .



Le cadre ouvert est assemblé avec  des tubes brasés sur des manchons en fonte , la partie arrière est boulonnée sur la partie avant. La fourche est une Druid avec deux ressorts latéraux. Les freins à tambour de 170 mm sont montés sur des jantes de 19 pouces .






La boite à vitesses 3 rapports est suspendue par deux écrous , la commande se fait par un levier placé sur le coté du réservoir. L'embrayage est composé par 3 disques avec des éléments en liège et 5 disques acier. Le réservoir d'essence a une contenance de 11 litres . La consommation se situe aux alentour de 3 litres aux 100 km, la  vitesse maxi  est de 90km/h.


La moto était vendue au tarif de 5055 francs en 1930 . Elle était livrée en émail noir avec des parements rouges sur le réservoir . Les acheteurs disposaient d'un catalogue d'options assez étoffé pour personnaliser sa Terrot , c'est pour cela que celle ci dispose d'un réservoir chromé .La HST sera produite jusqu'en 1933 pour être remplacée par la HLG.





Le modèle présenté date de 1930 , comme on le constate elle a été trouvée dans un bon état et complète .
Sa restauration s'est étalée sur 3 ans sans trop de déconvenue , à part un beau trou dans le carter de boite à vitesses !!!





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire