samedi 15 mai 2021

Moto club


L'équipe du Moto Club Châtillonnais lors du contrôle à l'arrivée du 2ème circuit motocycliste de l'Ile de France. Photo prise le 7 mai 1950 à Chartres. Le MCC existe depuis les années 30 et il est toujours en activité. Il rassemble  les motocyclistes pratiquant le tourisme, le tout-terrain et la compétition.

Les anglaises sont en force sur ce document: 3 Norton, une BSA, la n° 220 probablement une Royal Enfield J2 et au premier plan une Harley Davidson WL.

dimanche 14 février 2021

French Festival of Slowth 2020

 


Le Festival Of Slowth se déroule en alternance  entre l'Angleterre et la  France. En septembre 2020 c'est la Bourgogne qui  accueillait la vingtaine de véhicules en provenance d'Allemagne, Pays-Bas, Danemark et bien sur de France. Les anglais étaient malheureusement restés chez eux à cause de la quarantaine.

Les participants se sont retrouvés au Port de Decize dès le vendredi. Le lendemain  départ à 10h00 pour une petite balade de 20 km, avec un arrêt "grillotte et chablis". Les propriétaires du château de Romenay, nous ont chaleureusement ouvert leur porte pour la pause déjeuner. S'en suit dans l'après-midi, la fameuse "course" de lenteur sur les terres du domaine. 

Dimanche matin, c'est au canon que les véhicules sont partis pour une destination secrète, où ils ont pu découvrir quelques joyaux à deux roues. Comme les photos étaient interdites, vous n'en saurez pas plus.

Malgré, les désagréments dû à cette saloperie de pandémie, nous avons passé un agréable week-end. Il est évident que nos amis nos ont manqués lors de cet évènement.

Merci à toute l'équipe du Vintage Revival pour l'organisation .

PS: Je ne remercie pas le petit Con, qui m'a fait levé ( avec mon Pioupiou) le samedi matin à 6h00 pour rien !!!




















samedi 6 février 2021

Motocross


 Retour en septembre 2020, il faut bien que je rattrape un peu mon retard.

Avec les gars Claude et Elliot, nous nous sommes rendus sur le terrain MX de Saint Eloi à coté de Nevers, pour assister au motocross à l'ancienne. Il y avait un peu moins de participants qu'il y a deux ans, on se demande pourquoi d'ailleurs !

Première machine qui me tape dans l'œil une BSA Victor GP, ça commence bien. Je reste quelques instants avec le proprio pour discuter le bout de gras. Même quand on sait où les motos vont évoluer, on remarque de suite le soin apporté à leur préparation, pas de fausses notes.

Ce circuit a été très bien conçu autant pour pilotes que pour les spectateurs qui ont une vue imprenable sur l'ensemble du parcours. Ce qui m'a permit de faire quelques photos de machines en pleine voltige.

Ce fut aussi l'occasion de rencontrer Jean-Michel Marchand, auteur de  "Rétro 2 roues en nivernais et Bourgogne" de 1950 à 1990 , écrit à partir des archives photographiques de quatre reporters neversois. L'ouvrage est Twist-Grip approved.






















lundi 1 février 2021

Sidecar


Je viens de recevoir  la soixantième photos de ma collection de photos consacrée aux Royal Enfield. Comme, je n'achète que des originaux, l'album se complète très lentement.

Cerise sur le gâteau, le model 182 Sport Combination de 1926/27 est accompagné par une Rudge Special attelée à sidecar Divan Touring . La machine de Coventry date de  1928, c'est reconnaissable à la suspension à friction Andre Hartford montée sur la fourche.


mardi 19 janvier 2021

Sur les routes à sangliers


 Le 2 janvier, le vendeur de motos d'occasion de St Pardoux me convie à un petit tour dans la campagne bouselandaise, histoire de bien commencer l'année.

Maxime, le Rudolf Noureev niortais se joint à nous avec sa Norton 16H. Comme on avait des remords, on embarque aussi les filles, Christine et Agnès, dans ce périple. Il faut savoir qu'Agnès n'avait pas fait de motocyclette depuis 17 ans et la voilà au guidon d'une Nimbus. Féloche à elle, car elle s'en est bien tiré.

Je ne pourrais pas vous dire exactement où nous sommes passé, n'étant pas du quartier. Juste une pose clope, dans une bourgade où on eu lieux des largages de matériel pour les résistants lors de la 2ème Guerre Mondiale. 

Le nombre de kilomètres parcouru n'est pas important, nous avons passé un bon moment sous le soleil et c'est le principal.










samedi 9 janvier 2021

100% Cotton


Je n'étais pas très présent l'an dernier sur Twist-Grip. Je vais essayer de remédier à la chose cette année. Les idées d'articles ne manquent pas, encore faut il que je prenne le temps de les écrire.

Je vais débuter cette année avec un livre sur les Cotton. Ce n'est pas comme s'il restait de la place dans la bibliothèque !

J'ai une certaine affection pour ces "petites" marques anglaises comme les New Imperial ou Scott.

Cet ouvrage, écrit par Neville Chapman en 2016, se limite aux Cotton fabriquées de 1914 à 1940. Les 170 pages sont très bien documentées en photos et documents d'époque. Une bonne partie du livre fait la part belle à la compétition. La firme de Gloucester s'est brillamment illustrée au Tourist Trophy avec Stanley Wood ou à Brooklands. En plus de conter l'histoire de Bill Cotton, il couvre la courte vie d'un autre constructeur de Gloucester JES.

J'ai eu de la chance d'en trouver un exemplaire vendu et dédicacé par ... Neville Chapman ! C'était le seul en vente sur le net. 





dimanche 18 octobre 2020

Main rouge

 


La vie réserve parfois de belles surprises. Il y a des motocyclettes que je regardais dans les manifestations ou dans des livres, comme des New Imperial, Scott ou Velocette MMS d'avant guerre, en rêvant d'en avoir une. Et puis début septembre, un coup de téléphone à un ami et au bout de quelques minutes de conversation me voilà propriétaire d'une 500 Rudge Special de 1929 !

La machine ne manque pas d'atouts : 4 soupapes, 4 vitesses au réservoir , freins couplés et 18 bhp. C'est le modèle tourisme de la gamme et la première année des réservoirs en selle.

La motocyclette avait été achetée dans le bordelais, par le copain, en 1972 .Il l'a récupérée dans un état assez médiocre. Elle avait été modifiée en 1952 par les établissements Gabriel Grezy (voir facture) avec des suspensions. A la suite de l'achat , le copain réussi à trouver en Angleterre une partie arrière de cadre. Et depuis ce temps temps là, la Rudge est en stand-by ...

Octobre 2020 , la noiraude arrive à la maison. Je sais que la restauration sera longue et coûteuse, mais c'est une moto qui mérite de reprendre la route. Pour l'instant je me documente sur la machine et j'ai adhéré au club Rudge .





                                                                                
Cette photo date de Pâque 1955

La facture de la transformation avec des suspensions